Limites de la sophrologie

Toutes les problématiques peuvent être soulagées par la sophrologie mais elle ne se substitue pas à un avis médical. Elle en est le complément idéal et sans effets secondaires nocifs.

 

Cependant, selon l'intensité et la chronicité des symptômes éprouvés, qu'ils soient d'ordre physique ou psychique, la sophrologie peut s'avérer insuffisante à remobiliser l'élan vital en vous.

C'est pour cela que j'y ajoute très souvent, et avec votre accord et votre coopération, des outils de thérapie psycho-corporelle qui engagent le corps de façon plus concrète pour relancer sa capacité d'auto-régulation.

Pour cela, je vous invite à cliquer sur l'onglet "Psychothérapie corporelle" pour plus de renseignements.